Confiture de melon jaune…ou vert

 

Le début de la cuisson
Ingrédients pour 3 ou 4 pots

2 melons, qui donnent environ1 kg de chair (Cavaillon, Charentes)
650 g de sucre  (compter toujours 650 de sucre par kilo de pulpe de melon)
Gousse de vanille, un quart, si vous aimez
Jus de citron, un quart ou une moitié

Si vous voulez faire comme moi:

C’est une des confitures les plus simples à faire

La veille, enlevez la peau des melon, coupez la chair en tranches, ajoutez le sucre et la vanille. Laissez macérer une nuit dans un saladier.
Le lendemain, vous verrez que le melon a subi une cure d’amaigrissement !
Versez tranches et sirop dans la marmite et faites cuire sur un feu vif. Autre surprise: le parfum plutôt désagréable qui s’échappe de la marmite, ce qui est rare pour une confiture.
Ajoutez le jus de citron, au bout de 12 à 15 minutes, la confiture est cuite, et le résultat divinement gouteux.

Un dessert de mon invention, qui sait…?

En hiver des tranches de melon vert servies avec cette confiture sont un régal qui surprend les convives.
Et parfois j’inverse :

Confiture de melon vert, l’hiver

Mêmes proportions, même méthode.
Ne vous étonnez pas non plus le lendemain que le melon ait fondu et que de fines tranches pâles flottent dans un sirop transparent.La confiture est moins parfumée certes que celle de melon jaune, mais douce ravissante et toujours aussi pâle.
A servir avec du melon vert …ou jaune !

La confiture est cuite
La confiture est cuite
La confiture de melon d'été est en pot…
La confiture de melon d’été est en pot…
…Celle d'hiver aussi
…Celle d’hiver aussi
Imprimer la recette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.