Poulet au four avec les pommes de terre (ou dans le roaster)

c'était mieux avant
Non, il n’est pas tombé

Une excellente recette très pratique pour 4 personnes.
Détail essentiel: le poulet enfourné à froid ne salit pas le four!

Ingrédients

1 poulet (coucou de Rennes par exemple)
1 Kg 200 de pommes de terre 
1 Citron non traité si possible
Au choix: estragon ou thym ou romarin et gingembre frais
Huile, beurre eau, sel poivre
Des petiotes (voir photo plus bas) ou d’autres pommes si vous avez

Cuisson entre 1h15 et 1h45

Pour ceux qui ne savent pas faire du poulet rôti

• Mélangez du sel fin et du poivre du moulin à un petit morceau de beurre que vous introduisez dans le derrière du poulet ainsi qu’une tranche de citron et de l’estragon si vous avez choisi cette herbe. Je ne connais pas liens du mariage entre estragon et gingembre.

• Versez une bonne cuillerée à soupe d’eau, un petit filet d’huile d’olive dans grand plat allant au four et couchez-y le poulet sur une aile.

• Epluchez et coupez en quatre les pommes de terre, lavez et coupez le citron en grosses tranches, épluchez et coupez des morceaux de gingembre.
Disposez l’ensemble ainsi que les herbes aromatiques autour du poulet sur lequel vous aurez déposé quelques noisettes de beurre – sauf si le poulet est d’une espèce grasse.

• Enfournez le plat dans four froid que vous allumez à 180°, chaleur tournante.

• De temps à autre surveillez si le jus se fait, si nécessaire, déglacez les sucs avec quelques gouttes d’eau bouillante.
Remuez un peu les pommes de terre et le citron.
Inutile d’arroser.

• Au bout de trois quarts d’heure, faites pivoter la bête sur l’autre aile, le jus de l’intérieur va se répandre sur les pommes de terre.
Vous pouvez augmenter la chaleur jusqu’à 190° si le poulet ne dore pas assez. Ça sent très bon.

• Quand le poulet, le jus et les pommes de terre ont pris une couleur irrésistiblement appétissante, c’est le moment d’aller à table.

Mon amie « La cane » qui aime le poulet… auteur de cette recette n’hésite pas à partir en promenade et revenir une heure plus tard pour tourner une fois le poulet. Quelle insouciance ! Et quel plat !

S’il vous reste du poulet, surtout retirez la peau tant qu’il est encore tiède, le poulet froid est bien meilleur déshabillé.
Et utilisez la peau: détaillez-là, faites-là griller à la poêle pour l’ajouter à une salade, des pommes de terre, des pâtes au jus.

Poulet dans la marmite américaine
C’est la même méthode que dans la marmite en terre Römertopf. Cuisson au four, avec couvercle et très peu de gras. Et pas besoin de le retourner, ni d’arroser.
Avantage, cette marmite est ultra légère. Contrairement à la cuisson habituelle, viande et pommes de terre sont moins dorées et croustillantes, par contre les pommes de terre sont très moelleuses gorgées d’un jus qui reste abondant.

Version du samedi 7 octobre 2017
(cuisson au four dans un plat normal)

Voici les pommes petiotes à cuire

Si vous trouvez au marché ces petites pommes rigolotes, ne les croquez pas crues mais ajoutez- les au poulet (ou au porc) entières queues comprises. Elles doivent cuire 40 minutes.
Un charmant petit truc en plus qui éveillera la curiosité des convives.

Poulet en 2 temps du 27 décembre 2017,
dans la cocote américaine (roaster)

Bon à savoir:
• Commencé la cuisson du poulet à 180°, pendant 1 heure.
• Éteint le four (pour aller se promener, par exemple…) et repris 1h 30 plus tard, four à 210°, pendant 40 minutes.
Poulet et pommes de terre rôties à temps et à point.
• Ne pas oublier de déglacer les sucs vers la fin, avec une cuillerée d’eau chaude.

 

Imprimer la recette
Saison(s) :
Type de plat : /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.